LES JEUNES S’ENGAGENT

Accueil > Témoignages > 6 mois au cœur de l’Europe

6 mois au cœur de l’Europe

mercredi 2 décembre 2015 , par Angela

Faire un SVE en Alsace signifie faire une expérience européenne dans le cœur du Vieux Continent.

Une région française qui borde l’Allemagne et la Suisse, sa capitale est Strasbourg, ville cosmopolite et ouverte, siège du parlement européen, du Conseil de l’Europe et de la Cour européenne des droits de l’homme, en bref la capitale de l’Europe.

Nous vivons et effectuons notre service volontaire à Sélestat, une ville située dans le centre de l’Alsace.

Dès notre arrivée, Eric et Mohamed, les responsables de notre organisation d’accueil, nous ont assigné des taches en fonction de nos capacités :

Angela, tout ce qui concerne le graphisme, la communication et la promotion des projets européens et de l’association ;
Enrico, les projets, les traductions, le budget et tout ce que Angela appelle « trucs ennuyeux ».

Cela est bien sûr notre travail dans le bureau, mais notre SVE ne s’arrête pas ici. Nous avons en fait pris part à des réunions, des ateliers et des séminaires qui nous ont permis de voyager dans la France et rencontrer beaucoup de gens de partout dans le monde.

Nous avons également eu l’occasion de participer à un échange de jeunes, d’aller au Parlement Européen et de voir notre photo dans le journal quand, à Mulhouse, nous avons rencontré des membres de diverses associations de la ville pour organiser la Fête des associations.

Aussi pendant les week-ends, nous ne nous sommes pas ennuyés, en fait la position stratégique de Sélestat nous a permis de visiter plusieurs villes de la région (Strasbourg, Mulhouse, Colmar..) et nous sommes allés en Suisse et en Allemagne.
Il y a aussi des manifestations et des événements pour tous les goûts : de la Street Art à la Route des vins, des expositions est des concerts... et bien plus encore, tous à des prix abordables ou très souvent gratuit. Tous ça parce que l’Alsace est une des plus jeunes régions de France.

La France ne peut que nous laisser un souvenir positif, d’une communauté ouverte, qui nous a accueillis et qui est curieuse de savoir quelque chose de l’Italie, notre pays d’origine.

Mais alors, quelques jours après notre retour à la maison, le 13 novembre 2015 Paris a été frappé par une série d’attaques qui ont blessé le cœur de l’Hexagone.

Maintenant beaucoup craignent que les valeurs de la République sont menacés, mais en voyant la réaction des Français dans les jours suivant les événements terribles de Paris on peut voit que rien est perdu, parce que dans la rue ou à la télévision, on n’entend pas discours de haine, mais on sent les histoires des gens qui vont en masse à donner du sang pour aider les blessés, qui organisent des événements et qui élèvent leur voix juste pour crier « Liberté, égalité, fraternité » et chantent ensemble la Marseillaise.

Aussi pour analyser tout cela, l’expérience SVE devient très importante. par exemple nous avons rencontré des gens de différentes nationalités, nous avons connu des athées, musulmans chrétiens et bouddhistes, nous avons mangés avec les végétariens, les vegans et les omnivores, et nous pouvons dire qu’une chose est certaine : il n’y a rien de plus faux que de classer les personnes en fonction de préjugés ou de stéréotypes, mais il n’y a rien de plus beau à vivre dans une société où tout le monde peut s’exprimer pour ce qu’ils sont et ils veulent être, dans le respect mutuel.

Enrico et Angela