LES JEUNES S’ENGAGENT

Accueil > Témoignages > J’ai passé six mois en Macédoine !

J’ai passé six mois en Macédoine !

vendredi 1er juin 2018 , par Charline

Bonjour à toutes et à tous,

Je m’appelle Charline, j’ai 18 ans et je suis engagée dans une mission de service volontaire européen (SVE) en Macédoine dans la ville de Kavadartsi.

J’ai choisi de faire un SVE car, j’ai toujours voulu voyager à travers le monde, rencontrer de nouvelles personnes avec des idées différentes, découvrir de nouveau paysage, goûter de nouvelles saveurs culinaire.

Donc le 16 novembre dernier j’ai pris mon vol pour la Macédoine, et j’arrive déjà à la fin de mon service volontaire. Alors, je voulais vous en faire profiter.

Pendant six mois j’ai partagé mon appartement avec Erdi, il est originaire de Turquie cela à été un échange enrichissant, une nouvelle façon de vivre que je n’avais jamais vécu. Je suis arrivée ici sans parler anglais, et bien sûr aucun français n’était là. Alors imaginez, à la maison nous avions des conversations multilingues : français, anglais, turc et macédonien. Mon super coloc ma tout de suite aider à m’intégrer, ma fait découvrir ses amis, ses habitudes, ses plans restaurant et plein d’autres choses.
Ce matin il a fini sa période de volontariat ; Bientôt ça sera mon tour. Il y a une semaine nous avons accueillie Gamze elle est aussi de Turquie et elle ne parle pas très bien anglais. Comme quoi les rôles changent, haha.

Mes taches consistaient à assister la prof de français dans une école à Kavadartsi, à dynamiser ses cours et que les enfants puissent avoir plus qu’un simple cours de français. J’organise aussi des activités aux seins de mon organisation INFO SEGA. J’apprends l’anglais et j’anime des ateliers d’initiation au français.

Faire un SVE ce n’est pas seulement de partir dans un nouveau pays et donner de son temps. C’est découvrir, échanger, vivre avec les gens, avoir de nouvelles conversations, comprendre leur fonctionnement de vie et pourquoi ils pensent et vivent de cette façon. C’est aussi de recevoir beaucoup d’intérêts de la part du monde qui nous entourent, avoir un nouveau plat préféré pour moi ça serait le BUREK j’adore manger cela au petit déjeuner. Pour moi la partie la plus intéressante et cette échange internationale au quotidien car nous vivons dans un autre pays avec des personnes encore d’autre pays. On vie tous les jours dans la découverte de nouvelles façon de cuisiner, nouvelles expressions, nouvelles idéologies, nouvelles façon de vivre tout est différents de nos habitudes...

Je n’ai pas choisi de venir en Macédoine, j’ai choisi en fonction des projets. Je ne le regrette pas, au contraire. Je suis très heureuse d’avoir pu découvrir ce pays. J’ai voyagé dans la plupart des endroits à ne pas manquer en Macédoine, les paysages, les lacs et les montagnes sont magnifiques. C’est un pays où les gens sont très gentils et ils aiment aider. Leur nourriture et super bonne c’est la nourriture des Balkans inspirés de l’empire Ottoman donc vous pouvez boire un super bon thé turc accompagner de baklava à Skopje (la capitale de Macédoine). C’est aussi très intéressant de vivre ici par rapport à leur histoire, la Macédoine et ses pays voisins sont un joyeux bordel. De plus, il n’utilise pas l’alphabet latin mais l’alphabet cyrillique arrivée ici en tant que bon français vous êtes complètement dépaysé.

Cette aventure m’a fait prendre conscience de beaucoup de choses et surtout de rester positif dans n’importe quel moment.

Il me reste maintenant un mois, je ne veux pas m’en aller !

Je pense que faire un SVE est une opportunité très enrichissante autant personnellement que professionnellement. On peut le comprendre seulement après l’avoir vécu. Je suis très satisfaite de mon aventure et je vous le recommande à tous ne laissez pas passer cette chance. C’est une histoire qui mérite d’être vécu !

Charline Domenichelli