LES JEUNES S’ENGAGENT

Accueil > Témoignages > Costa Rica, un SVE au bout du monde !

Costa Rica, un SVE au bout du monde !

jeudi 19 mars 2015 , par Yoann

Bonjour,

Je suis Yoann et je suis au Costa Rica depuis Octobre 2014 pour un SVE de 10 mois.

Au moment de quitter la France J’avais un petit peu peur car je ne savais pas trop ce qui m-attendait au Costa Rica et pour ne pas arranger les choses j’ai vraiment eu peur de prendre l’avion. Finalement le voyage c’est très bien passe mais très long, 1 journée de voyage.

On pose enfin les pieds sur le sol costaricain, à notre arrivent nous sommes accueillis par Isaac le responsable de notre association au Costa Rica, Coup de bol Isaac parle anglais...Ouf ne parlant pas espagnol cela me rassure.

Ensuite nous avons été accueillis dans nos familles d’accueil respectives pour les deux premières semaines. Je me retrouve donc dans une petite famille très gentille avec deux autres volontaires venant d’Italie et d’Inde .Tous de suite ils nous ont accueillis comme leurs propres enfants.
Les jours suivants ont été consacrés à des cours d’espagnol et des séminaires pour nous expliquer nos différents projets.

Les premières choses qui ont changé pour moi par rapport à la France sont :

1\Le climat, et oui nous sommes arrivés au Costa Rica pendant la saison des pluies en octobre, et quand il pleut ici ça ne rigole pas. L’expression avoir de l’eau jusqu’au genou ici prend tout son sens. Sinon il fait très chaud.

2\la faune et la flore, ici on trouve toutes sortes d’animaux que je n’avais jamais vu, du crocodile a aux tortues de mer en passant par les serpents, du coyote aux coatis en passant par les singes...et beaucoup d’autres espèces.

3\ les "ticos", et oui les costaricains sont appelé les ticos et qui selon moi doit être le peuple le plus gentil et le plus accueillant du monde.

Enfin a la fin de ces deux semaines à San José , c’est l’heure du départ pour mon projet direction Islita dans le Guanacaste pour travailler pendant 10 mois dans une réserve d’Ara rouges et verts.

À suivre...